Aller de l’avant, toujours et encore !

Hey Internet! C’est Pixie Stardust McQueen, la fée la plus déjantée du net !

Pour ce nouvel article, je voudrais tester quelque chose de nouveau. Je voudrais écrire un article motivant car une de mes amies était très triste ces derniers temps et mon rôle de fée est d’amener de la joie et du positif autour de moi !

aller de l'avant

Depuis que je vis sur cette planète, j’ai remarqué ce que vous, les êtres humains, avez en commun : la recherche du bonheur.  Et je me suis aussi rendue compte que, malgré ça, vous vous empêchez souvent VOUS-MÊMES de l’atteindre parce que vous pensez que vous n’êtes pas assez bien et que vous ne le méritez pas. Je dois vous avouer que ça m’a beaucoup surpris car sur ma planète d’origine où je vivais avec mes amis et ma famille féeriques, on ne remet jamais en question notre droit au bonheur, mais vous, vous passez votre temps à le faire…

Je trouve ça tellement triste parce que vous avez tant de qualités : vous êtes intelligents, créatifs, drôles, affectueux, la liste est longue! Et la plupart de vos défauts sont attachants (pas comme ceux des trolls ou des gobelins !) car, contrairement aux fées qui s’épanouissent dans la perfection, vous êtes faits pour être imparfaits et avoir vos défauts ! Votre vie est faite pour que vous testiez des tas de choses, pour tomber, vous relever, rire et pleurer: car vous avez besoin d’apprendre, c’est l’essence même de votre vie !

Comme je le disais plus haut, le rôle des fées, aussi sarcastiques et dingues qu’elles soient (pas du tout comme moi… ;)) est d’aider les autres, d’apporter de la joie et de la bonne humeur où qu’elles aillent. Mais votre rôle à vous, c’est d’être vous-même et d’accepter ce bonheur qui n’attend que vous.

"Quand je ne suis pas bien je me demande 'Qu'est-ce que tu comptes faire ?' J'utilise la négativité pour alimenter ma transformation en une meilleure version de moi-même." (Les fées adorent Beyoncé autant que vous !)

« Quand je ne suis pas bien je me demande ‘Qu’est-ce que tu comptes faire ?’ J’utilise la négativité pour alimenter ma transformation en une meilleure version de moi-même. » (Les fées adorent Beyoncé autant que vous !)

Et pour accepter ce bonheur, il faut avoir la motivation d’aller le poursuivre. Je ne connaissais pas la motivation (et je suis heureuse d’avoir appris que ça existait ;)), non plus, car chez les fées, nous acceptons le bonheur dès le départ, nous n’avons pas besoin de motivation pour le chercher ! Mais c’est ce dont vous avez besoin pour travailler et avoir ce que vous voulez car c’est ça qui vous rend si beaux et uniques: votre capacité à mettre tout votre cœur dans un projet (pas littéralement, c’est dégueulasse ! :P) et à persévérer !

Tout ça pour dire qu’il faut que vous continuiez toujours d’avancer, quoi qu’il arrive parce que, si vous arrêtez de vivre la vie complètement, et ne changez pas sa direction si elle ne vous convient pas, son flot ne s’arrête jamais et il continuera à aller dans le mauvais sens !

Fight for what's right

« S’il y’a une chose que j’ai apprise dans la vie, c’est de se battre. Se battre pour ce qui est juste. Se battre pour ce en quoi on croit, ce qui est important pour nous. Mais le plus important, c’est se battre pour ceux qu’on aime et ne jamais oublier de leur à quel point ils sont importants pour nous tant qu’ils sont encore de ce monde. »

BONUS! : Playlist de chansons motivantes =)

Dare You to Move- Switchfoot (ou la reprise des Jayesslee qui est géniale, aussi !)

Never Too Late- Three Days Grace

Lullaby- Nickelback

Hero- Jessie J (pour la BO de Kick-Ass 2)

I Won’t Give Up- Jason Mraz

Hero- Mariah Carey

Tightrope- Janelle Monaé

It’s My Life- Bon Jovi

Final Countdown- Europe

Eye Of The Tiger- Survivor (la fameuse chanson de Rocky Balboa !)

Survivor- Destiny’s Child

I Want to Break Free- Queen 

Can’t Hold Us- Macklemore

Till I Collapse- Eminem 

Fighter- Christina Aguilera

Cuz I Can- Pink

Pixie Stardust McQueen =)

Publicités

Le féminisme, et pourquoi pas ?

Hey Internet, c’est Pixie Stardust McQueen, la fée la plus déjantée d’Internet!

feminism

Aujourd’hui, on va parler d’un sujet important à mes yeux, le féminisme: oui ce mot barbare qui te fait immédiatement penser à des femmes peu attirantes qui ne se rasent pas sous les bras et qui hurlent comme des poissonnières qui se seraient fait écraser le petit doigt de pied par une baleine!  Le féminisme est plus que jamais d’actualité avec la journée de la femme qui était le 8 mars, les menaces faites à Emma Watson suite à ses prises de positions pour les droits des femmes, la poigne de la journaliste libanaise Rima Karaki qui force le respect et la criminalisation des violences faites aux femmes en Algérie depuis le 5 mars, l’actu féministe est bouillonnante !

La journaliste Rima Karaki répondant à un islamiste lui manquant de respect durant une interview.

La journaliste Rima Karaki répondant à un islamiste lui manquant de respect durant une interview: ‘Une seconde. Soit le respect est mutuel, soit la conversation est terminée.’

La frontière est mince entre une femme qui est sexy parce qu’elle assume sa sexualité en portant des vêtements qui révèlent son corps (ou même en étant nue comme un ver, parce que c’est connu , un ver de terre c’est hyper sexy, voyons!) et une femme qui portent les mêmes vêtements sexy pour plaire (consciemment ou non) à une société dominée par les hommes en assouvissant leurs fantasmes sexuels. J’ai moi-même du mal à faire la différence parce que je pense que tout se joue dans l’intention de la femme en question et qu’il est trop facile de juger celle-ci sans tomber dans le slut-shaming immédiatement! Malgré tout,je me pose des questions quand je vois Miley Cyrus, Beyoncé (d’où l’image à la une 🙂 ou encore Nicki Minaj se présenter comme « féministes » ou dire qu’elles sont totalement libres en ce qui concerne leur sexualité et leurs corps, alors qu’elles mettent en valeur des corps considérés comme beaux et acceptables dans le monde showbiz…

Alors, féministe ou pas?

Alors, féministe ou pas?

On peut donc se rendre compte que leurs vêtements, mais aussi la façon qu’elles ont de bouger dans ceux-ci peuvent être copiés par les fans (souvent jeunes) de ces personnalités mais ces personnes n’ayant pas la notoriété de leurs modèles, elles se font traiter de ‘pute’, ‘salope’ (à prononcer avec un accent marseillais bien prononcé 🙂 ou encore de ‘fille légère’, alors que leurs idoles sont souvent idolâtrées pour des comportements similaires et parfois vivre un harcèlement violent notamment au travers de ces insultes. Kim Kardashian est devenue célèbre grâce à une sex-tape et est respectée par des millions de personnes quand des jeunes filles comme Amanda Todd se suicident à cause de photos volées et exposées contre leur gré qui leur ont valu une déferlante de violence quotidienne? Je n’ai rien contre Kim Kardashian et autres (il m’est déjà arrivé de rire à gorge déployée devant un épisode de ‘L’incroyable Famille Kardashian’ même si ce n’est pas le plus grand accomplissement de ma vie de fée d’ Internet!) seulement ça n’est pas logique que certaines personnes soient admirées et d’autres maltraitées pour les mêmes actes :coucou double standard! Il en est de même pour les hommes qui peuvent être très sexualisés et sortir avec beaucoup de femmes sans être traité de ‘pute’ (d’ailleurs, il n’y a même pas de masculin pour ce mot…)

Slut shaming

Cependant, il me semble que la comparaison avec les hommes, bien que souvent justifiée en ce qui concerne l’égalité des salaires et des droits, par exemple peut parfois être dangereuse parce que nous oublions parfois que nous ne sommes pas de simples ‘hommes bis’ mais que nous sommes bel et bien des femmes! En partant de cela, on ne peut pas dire que nous devons être des copies conformes d’hommes avec des formes plantureuses et un penchant généralement plus fort pour la peinture pour le visage le maquillage ! Ainsi, il ne dépend que de nous de créer ou de développer une nouvelle vision du pouvoir qui allierait les versants ‘masculins’ traditionnellement liés au pouvoir (force, domination, puissance, ambition, assurance…) et les versants ‘féminins’ (intelligence, créativité, écoute, patience, intuition…) afin d’avoir le meilleur des deux (tu as le droit de me détester si tu as ce fameux générique d’ Hannah Montana dans la tête à cause de moi!)

Hé, mais qu'est ce que je fous dans un article que le féminisme, moi?

Hé, mais qu’est ce que je fous dans un article que le féminisme, moi?

De plus, le problème de la condition féminine touche aussi les hommes car ils sont, eux aussi, réduits à leur essence masculine c’est-à-dire leur force qui leur donne la possibilité de protéger les autres, notamment les femmes et les enfants, ce qui peut les empêcher de montrer eux-mêmes leur côté sensible et leurs émotions sans passer pour des ‘pédés’ ou des ‘fragiles’, donc les déconnecter de leurs émotions et les rendre malheureux. En effet, on confond souvent protéger et dominer : protéger c’est prendre soin de quelqu’un sans l’opprimer et en le (la) respectant et dominer consiste à violer des barrières psychiques et/ou des physiques pour asservir la personne. Le problème est que cette socialisation des garçons, puis des hommes basée sur la peur d’être dominés par les femmes et l’humiliation, puis le rejet de leur partie ‘féminine’ (yin) au profit de leur partie masculine (yang) les pousse se rejeter eux-mêmes, partiellement en rejetant plus que les femmes, le Féminin avec un grand F, les condamnant à être incomplets.

Iggy Pop feminism

T’as tout compris, Iggy !

J’espère que cet article un peu plus sérieux t’aura plu et moi, je m’envole vers l’infini et au-delàààààà !!!!!

Tu veux de la poussière de fée, alors?

Tu veux de la poussière de fée, alors?

Pixie Stardust =)

LIENS:

Facebook

Twitter

DeviantArt