***LE SECRET DU BONHEUR***

Hey tout le monde ! Je reviens avec un article imprévu (et donc peut être un peu anarchique ^^) que j’ai décidé d’écrire parce que je pense que même s’il y a déjà une tonne d’articles sur cette vidéo/ce sujet, je voulais en parler moi aussi parce que ça m’a ouvert les yeux sur un problème auquel j’ai été confrontée depuis longtemps (et vous aussi peut-être): les attentes trop élevées.

Je suis retombée hier sur une ancienne vidéo de Jenna Marbles sur l’importance d’avoir peu ou pas d’attentes dans la vie. Cette vidéo m’a rappelé pourquoi j’aime autant Jenna Marbles : elle super drôle, certes, mais elle a des idées géniales même par rapport à des sujets plus sérieux !

En gros, elle dit que le secret du bonheur c’est de ne pas avoir d’attentes par rapport aux conséquences de nos actions. Et je trouve que c’est tellement vrai ! On a tous plus ou moins ce problème : on veut absolument réussir et ne jamais échouer AKA le perfectionnisme ! Mais on sait tous que c’est aussi réalisable que de faire le tour du monde à dos de lama ailé ! Malgré tout on s’accroche à cette illusion comme si notre vie en dépendait…

Jenna Gif

Ce qu’elle a dit a été un électrochoc pour moi. Plus besoin de stresser, il faut se laisser porter par la vie et continuer d’apprécier le processus d’apprentissage en travaillant passionnément. En gros, vivre dans le moment présent et donner le meilleur de soi-même AKA Hukana Matata, mais en plus réaliste ! Oui, parce qu’on peut pas non plus passer sa vie à lézarder au soleil et à manger des vers haha !

Hakuna-matata-3

Oui, elle explique aussi qu’on peut avoir des standards assez hauts et autant de buts qu’on veut dans la vie et qu’il faut aussi travailler le mieux possible en directions de ses objectifs… sans rien en attendre ! Un peu comme envoyer des intentions quelque part dans l’Univers sans réellement savoir où cela va mener et accepter le fait de n’avoir le contrôle que sur ses propres actions mais pas sur ce qu’elle provoqueront.

J’avoue que ça m’a paru un peu difficile et illusoire au début, mais en commençant par des petites choses c’est tout à fait faisable et cela a pu m’éviter tellement de déceptions et de sentiments négatifs !

C’est aussi exactement ce que dit Bruno Lallement, auteur de best-sellers et conférencier dans le domaine du développement personnel, pendant sa conférence en ligne « l’art d’utiliser la pensée », dans un autre style c’est vrai ! Il cite Benjamin Franklin « je me prépare toujours au pire, comme ça je ne serais jamais déçu. » Son explication complète ce que dit Jenna, puisqu’il affirme que quand on a trop peur de l’échec, on met toute son énergie dans le combat contre cette peur et pas dans notre progrès lui-même. L’idée est de se préparer à l’échec. Il va même jusqu’à dire qu’il faut se familiariser avec les mauvaises choses qui peuvent arriver (même la mort) pour ne plus être paralysé par l’angoisse que cela arrive !

Cela demande beaucoup de courage, mais c’est probablement la meilleure chose à faire selon moi vu qu’on ne peut pas contrôler ces choses là . Cela m’a permis aussi de me rappeler qu’on est tous égaux faces aux aléas de la vie car ils n’épargnent personne, mais ceux qui savent surfer sur les vagues tumultueuses de cet océan de possibilités s’en sortent beaucoup mieux (et ils ont très certainement un état d’esprit proche de celui de Jenna ;))

En effet si on ne peut pas contrôler le monde autour de nous, on peut se contrôler soi-même, toujours progresser et vivre sa vie comme on l’entend si on s’en donne les moyens (c’était la conclusion la plus mielleuse que j’ai jamais faite haha !)

Skittles & M&M’s  !

Pixie McQueen

***L’IMPORTANCE DEMESUREE QU’ON ACCORDE A L’APPARENCE PHYSIQUE***

Hey tout le monde ! Ici, Pixie McQueen la fée la plus déjantée du Net ! =P

Ces derniers temps, j’ai pu me rendre compte, dans ma vie quotidienne qu’on nous juge beaucoup sur notre apparence pour tout et n’importe quoi ! Et là, tu vas me dire « bah merci, je le savais déjà Captain Obvious, quelle intro bateau! »

Surprised retro woman. Beauty vintage excited girl over white

Non mais ce que je veux dire c’est que je peux comprendre qu’on ait quelques à-priori sur toi quand on ne te connait pas parce on n’a rien d’autre à se mettre sous la dent pour se faire une idée de toi. J’avoue que c’est super flippant de ne pas DU TOUT savoir quoi que ce soit sur la personne qu’on a en face de soi. Cependant, je pense qu’il y a une différence entre se faire une petite idée hâtive de toi puis essayer de voir ce que ça donne en te parlant, en te voyant t’exprimer et te rejeter DIRECT juste parce que tu rentres pas dans les critères de beauté en vigueur !

Tout ça me gonfle sérieusement parce que si c’est une personne de pouvoir (genre un employeur un peu étroit d’esprit, un prof qui ne veut pas te donner ta chance, ou que sais-je encore ?) ça peut faire rater de sacrées opportunités ! Parce que non, ça ne s’arrête pas à la cour de récré où les jeunes enfants peuvent se montrer méchants et moqueurs, si ça n’était que ça ! Et non, les ados au collège/lycée ne sont pas les pires, contrairement à ce que certains films comme ‘Lolita Malgré Moi’ voudraient nous faire croire, parce que Regina George, au moins, elle est imaginaire, elle ! Non, tout ça continue dans le monde des adultes !

Le Diable sous ses plus jolis traits... Enfin, sans compter Meryl Streep, bien sûr ! ;)

Le Diable sous ses plus jolis traits… Enfin, sans compter Meryl Streep, bien sûr ! 😉

Qu’est-ce que je veux dire par là ? Chez les adultes c’est pire, parce que c’est encore plus sournois. Effectivement, peut-être qu’on va moins se moquer de vous directement, mais on peut facilement vous exclure parce que vous ne correspondez pas à ‘l’image ‘ qu’on aimerait avoir de vous ! En fait, vous pourriez être la personne la plus jolie de l’intérieur, si votre apparence dérange, ça change tout !

Beaucoup de gens disent: ‘Qu’est-ce que tu veux y faire? C’est comme ça, c’est la vie !’ NON, NON, NON et NON ! Pourquoi ne pourrait-on pas changer ça ?

Je trouve que malgré ça, on vit à une drôle d’époque car les choses sont en train de bouger, on peut voir de  plus en plus de cheveux de couleur dingues hors des mouvements considérés comme ‘marginaux’ (punk, emo, gothiques…), des mannequins trisomiques, des acteurs nains… Mais ceux-cis restent encore des exceptions. Cependant, ils pourraient devenir des précurseurs, si nous trouvions le courage de pouvoir enfin accepter qui l’on est, nous aussi!

Harnaam Kaur, la femme à barbe

Harnaam Kaur, la femme à barbe

Je ne cherche pas à créer une révolution violente ou quoi que ce soit, mais seulement à faire comprendre qu’on n’est pas faits pour rentrer dans un moule préfabriqué! Sinon pourquoi serions-nous tous nés avec des caractéristiques physiques différentes et des ADN uniques ?

Lizzie Velasquez, la

Lizzie Velasquez, la « femme la plus laide du monde », selon certains internautes

De plus, on peut constater que souvent la beauté acquiert sa valeur par se rareté (par exemple, la tendance actuelle est aux gros seins et fessiers avec des jambes et une taille fine, ainsi qu’un ventre plat, morphologie très rarement obtenue natuellement à la Kim Kardashian ou Nicki Minaj ou encore au Moyen-Âge où il fallait être blond(e) alors que la majorité des Français été brune…), comment peut-on attendre de la plupart des gens qu’ils rentrent dans ces critères ?

anigif_enhanced-25583-1422390510-2

Les canons de beauté dans le Monde depuis l’Antiquité

En fait, je crois que le problème n’est pas la beauté elle-même, car il me semble qu’il n’y a rien de mal à apprécier la beauté d’une personne (sans la harceler sexuellement, bien sur !) La beauté, que ce soit celle d’un objet, d’un animal, d’un poème ou d’un être humain, elle-même n’est pas superficielle. Je dis ça parce que, souvent les personnes considérées comme ‘belles’ sont aussi considérées comme superficielles, alors que cela n’a pas forcément de rapport !

Selon le dictionnaire Larousse, la beauté a trois définitions (mais la troisième ne m’intéresse pas pour cet article):

  • « Qualité de quelqu’un, de quelque chose qui est beau, conforme à un idéal esthétique : La beauté d’une femme, d’une œuvre musicale.
  • Caractère de ce qui est digne d’admiration par ses qualités intellectuelles ou morales : La beauté d’un acte désintéressé. »

Et je crois que c’est dans ces deux définitions que se trouve la pomme de la discorde ! Le problème est que le mot ‘beauté’ fait référence deux choses complètement différentes et qui ne vont pas forcément de pair : la correspondance à des critères esthétiques et l’admiration que suscite un acte/une qualité morale ou intellectuelle. En fait, on fait souvent l’erreur, suite à ces homonymes (‘beauté’ selon la première définition et ‘beauté’ selon la deuxième définition) d’associer inconsciemment beauté physique et beauté morale. Comme le dit très justement Jenna Marbles (vers 4:15), depuis que l’on est petit(e), notamment avec les dessins animés (comme les Disney) on nous a appris inconsciemment que les personnes qui ne sont pas ‘belles’ (jeunes, minces,etc…) nous veulent du mal, les méchants correspondant souvent plus ou moins à cette description.

Bref, je pourrais continuer cet article encore longtemps, tant il y a de choses à dire, mais je crois que ce sera tout pour aujourd’hui ! Et, promis, le prochain article portera sur un sujet plus léger !

Bisounours & Boules de poils

Pixie McQueen xx